Conseils

Symptômes et diagnostic de la dyspepsie chez les veaux, schémas thérapeutiques et prévention

Symptômes et diagnostic de la dyspepsie chez les veaux, schémas thérapeutiques et prévention


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La dyspepsie du mollet est une pathologie grave caractérisée par des troubles digestifs, des problèmes métaboliques et une intoxication générale. Cette condition est un réel danger, car elle peut provoquer l'apparition d'une déshydratation. En conséquence, les veaux peuvent mourir. Pour éviter de tels problèmes, vous devez vous engager dans la prévention des maladies.

Quelle est cette maladie?

La dyspepsie est comprise comme une pathologie qui survient au cours des 10 premiers jours de la vie des veaux. Elle se caractérise par un trouble intestinal prononcé. La maladie elle-même n'est pas dangereuse. Cependant, un pourcentage élevé de décès est dû à une déshydratation sévère et à une perte d'éléments bénéfiques.

En d'autres termes, la dyspepsie est la réaction toxique des veaux nouveau-nés au colostrum maternel. Son apparence est due à un manque de substances importantes pendant la grossesse. Un autre facteur est considéré comme un développement insuffisant des organes digestifs chez les veaux.

Le premier signe de la maladie apparaît déjà dans les 2 premières heures après que le veau a reçu la première portion de colostrum. Cela entraîne un fort trouble métabolique, une déshydratation, un retard de croissance et un développement. Dans le même temps, les veaux ne peuvent pas assimiler le lait maternel. Si vous n'aidez pas à temps, la plupart des animaux mourront.

Causes d'occurrence

La principale raison du développement de la dyspepsie est considérée comme une violation des recommandations pour la culture et l'élevage d'animaux. Cela peut être une mauvaise nutrition ou un non-respect des conditions du microclimat. Un autre facteur qui provoque le développement de la maladie est considéré comme un développement insuffisant du système digestif. En conséquence, le pH intestinal est perturbé, des éléments toxiques et une microflore putréfactive sont produits.

Les principales causes de problèmes sont les suivantes:

  • mauvaise nutrition des vaches;
  • manque de marche;
  • lancement tardif;
  • suralimentation des veaux;
  • colostrum froid ou acide;
  • violation des règles sanitaires et hygiéniques.

Formes et symptômes de la maladie

La dyspepsie peut prendre 2 formes - simples et toxiques. Dans le premier cas, le veau a l'air léthargique et faible, il perd partiellement l'appétit et semble déprimé. L'animal ne se tient pas après la naissance. Il se trouve constamment avec son cou tendu et tremble. Vers le jour 2, une diarrhée jaune apparaît. À ce stade, le traitement a toujours un pronostic favorable et aide à éliminer complètement la maladie.

La dyspepsie toxique apparaît soudainement dans les premiers jours de la vie des nouveau-nés. Dans le même temps, les veaux perdent leur appétit, leur température baisse et la peau devient froide. La diarrhée contient souvent des impuretés muqueuses. Si les mesures ne sont pas prises à temps, l'animal meurt en raison d'une intoxication et d'une déshydratation.

Le principal symptôme de la maladie est une faiblesse générale et une apparence déprimée. Le veau a également la diarrhée. De tels signes apparaissent au tout premier stade de la maladie. Les bébés malades se couchent souvent sur le côté et regardent l'estomac. Ils peuvent abandonner tout ou partie du colostrum. Dans des situations plus difficiles, les mollets commencent à gémir ou à gémir. Ils ont souvent une diminution de la température corporelle, une augmentation du pouls et de la respiration.

Dans les cas difficiles de pathologie, une déshydratation sévère se produit. Dans ce cas, les veaux sont confrontés à une faiblesse sévère, des yeux enfoncés, des muqueuses sèches. Leur pelage devient ébouriffé. Très souvent, il y a des tremblements dans le corps, une perte de sensibilité, une peau sèche. Avant la mort, la peau devient pâle ou bleue. Une augmentation de la fréquence cardiaque est également observée. La mort d'un animal survient généralement en 2 à 5 jours.

Diagnostiquer le problème

Pour poser un diagnostic précis, vous devez évaluer la dynamique du bien-être de l'animal sur plusieurs jours. Avec une dyspepsie commune chez les veaux, une faiblesse et une diminution de l'activité motrice sont observées. Les matières fécales acquièrent une teinte jaune et une odeur désagréable. Il existe également un risque de selles involontaires. Si vous appuyez sur le ventre, le mollet deviendra nerveux.

L'apparition de tels signes est la base pour contacter un vétérinaire. Le médecin établira un diagnostic basé sur le tableau clinique et le test sanguin. Ce test aidera à détecter les anomalies électrolytiques et la diminution du taux de potassium. En outre, avec la dyspepsie, la numération leucocytaire et la VS diminuent.

Opinion d'expert

Zarechny Maxim Valerievich

Agronome avec 12 ans d'expérience. Notre meilleur expert des chalets d'été.

L'analyse nutritionnelle animale et le dépistage virologique sont considérés comme des facteurs supplémentaires dans le diagnostic. Il vous permet d'exclure les maladies infectieuses et de sélectionner un traitement efficace.

Schéma thérapeutique de la dyspepsie du mollet

Pour faire face à une forme simple de la maladie, il est recommandé de suivre ces règles:

  • jeter les 2 prochaines portions de colostrum;
  • donner une solution saline chaude à une concentration de 1%.

Après 12 heures, l'état du bébé devrait être rétabli. Lorsque la diarrhée cesse, la fréquence d'alimentation est doublée. Dans ce cas, la taille de la portion doit être réduite de 2 fois. Pendant la semaine, la nourriture doit être retournée au standard. Dans le même temps, il est recommandé de donner au veau 500 ml de solution saline avant chaque repas. Il doit être à température ambiante. Il est important de garder à l'esprit que le sucre ne doit pas être utilisé à la place du glucose, car cela aggraverait l'état du veau.

Avec une forme toxique de la maladie, il vaut la peine de faire ce qui suit:

  • jeter le colostrum;
  • le premier jour, donnez une solution saline pour normaliser les fonctions digestives et rétablir l'équilibre hydrique;
  • le jour 2, réduisez le taux journalier de moitié et donnez de la nourriture en portions égales 4 fois par jour;
  • utiliser une cure d'antibiotiques pour supprimer la microflore putréfactive;
  • utilisez des sulfamides pour combattre les bactéries.

Correction nutritionnelle

Le colostrum n'est pas recommandé pour le veau en cas de dyspepsie simple ou toxique. Il doit être remplacé par une solution saline. C'est une solution de chlorure de sodium à 1%. La température du liquide doit être de 38 degrés.

Il est recommandé de garder le veau sur la moitié du colostrum pendant les 3-4 prochains jours. L'autre moitié doit être remplacée par une solution saline. Il est également permis de donner des décoctions de plantes médicinales ou de riz. Dans un délai d'un mois après la maladie, vous devez continuer à donner une solution saline et rétablir en douceur le taux de lait. Il est recommandé d'administrer tous les liquides par la tétine. Cela aidera à empêcher l'excès de lait de pénétrer dans le corps et à éviter que la maladie ne se reproduise.

Blocus avec la novocaïne

Cette procédure aide à faire face au syndrome douloureux intense. Dans ce cas, il est recommandé d'administrer le médicament aux bovins de la zone touchée. Le choix d'un remède ou d'une combinaison de ceux-ci dépend de la durée requise de l'effet et du degré d'intensité de la douleur. Pour réduire l'inconfort dans le tube digestif, il est recommandé d'utiliser 1 millilitre de solution de novocaïne avec une concentration de 0,5% pour 1 kilogramme de poids corporel. L'injection doit être effectuée dans le premier trou de la faim. De plus, il est recommandé d'insérer l'aiguille de 20 à 30 millimètres.

Traitement compensatoire

En médecine vétérinaire, le traitement est appelé compensatoire, dans lequel les fonctions de l'organe affecté sont remplacées par une autre. Avec le développement de la dyspepsie, une compensation pour le travail des intestins est nécessaire. Pour cela, l'animal reçoit une solution de suc gastrique à une concentration de 50%. Il est recommandé de le faire 20 minutes avant les repas. L'utilisation de cet outil permet d'obtenir les résultats suivants:

  • reconstituer la carence en enzymes;
  • stimuler les fonctions du pancréas et activer la synthèse du suc gastrique;
  • régule l'équilibre acido-basique;
  • restaurer la microflore intestinale;
  • désinfecter les organes digestifs;
  • faciliter la digestibilité du lait.

Pour reconstituer l'équilibre hydrique et électrolytique, une solution électrolytique est nécessaire. Pour ce faire, vous pouvez acheter des médicaments prêts à l'emploi - par exemple, "Regidron". Vous pouvez également faire la solution vous-même.

Thérapie spécifique

Si la situation est compliquée par une infection ou une contamination bactérienne, le veau doit être traité avec des antibiotiques, des sulfamides et des nitrofuranes. Les agents antibactériens ne peuvent être prescrits que par un médecin. Le plus souvent, la «tétracycline» est utilisée pour la dyspepsie. Il aide à combattre la plupart des infections. Le cours du traitement dure 4 jours. Dans ce cas, l'agent doit être pris 3 à 4 fois par jour.

Les sulfamides ont un effet antibactérien. Ils arrêtent également l'inflammation et traitent la production de toxines. Ce groupe comprend Sulgin, Ftalazol, Ftazin. Les nitrofuranes sont nécessaires pour supprimer la microflore à Gram négatif et à Gram positif. Ceux-ci incluent "Furacilin", "Furagin". Le cours de thérapie dure 3-4 jours.

Remèdes populaires

Des décoctions à base de plantes et enveloppantes peuvent être utilisées pour soigner le veau. Il est recommandé de les cuire à feu doux pendant une demi-heure. Habituellement, une poignée de matières végétales est utilisée pour 2 litres d'eau. Pour la dyspepsie, on montre des herbes qui ont un effet astringent. Il s'agit notamment de l'écorce de chêne, de l'élécampane, du millepertuis. Vous pouvez également utiliser des cônes en aulne. Pour envelopper les bouillons, on utilise du riz, des graines de lin et des flocons d'avoine.

Actions préventives

Pour la prévention de la pathologie, il est recommandé de suivre ces règles:

  • fournir à la vache une quantité suffisante de vitamines et de minéraux au stade mort;
  • après le vêlage, fournir à la femelle une alimentation équilibrée;
  • se conformer aux normes sanitaires et hygiéniques dans la grange;
  • maintenir la température optimale dans la pièce;
  • isoler immédiatement les animaux malades.

Il est recommandé de commencer à nourrir le veau avec du colostrum seulement 1 heure après l'accouchement et la nourriture doit provenir d'une vache en bonne santé. La dyspepsie est une pathologie assez complexe que l'on retrouve souvent chez les veaux. Pour y faire face, il est recommandé de contacter immédiatement votre vétérinaire et de suivre ses instructions.


Voir la vidéo: EXAMEN NEUROLOGIQUE: 1- STATION DEBOUT ET DEMARCHE (Mai 2022).